Union Musicale Wattrelosienne

Les Flûtes Traversières

La flûte traversière fait partie d'une famille d'instruments ayant un doigté identique, celui fixé depuis les années 1830 par Théobald Boehm, la plus courante étant la grande flûte ou grande flûte en ut ainsi nommée par opposition à la petite flûte ou piccolo à une époque où les flûtes alto et basse étaient inconnus.

Le piccolo aussi appelé "petite flûte" est le plus petit instrument de la famille des flûtes. Il fait la moitié de la taille de la grande flûte et n'est constitué que de deux sections : la tête et le corps. Il peut être réalisé en résine, en bois, en argent et très rarement en or. Le piccolo est le plus aigu des instruments de l'orchestre.

La flûte traversière (ou grande flûte en ut) est constituée de 3 parties : la tête, le corps et la patte (d'ut ou de si en fonction du modèle). Elle mesure environ 67 centimètres, cela dépend si la flûte comprend une patte de do ou de si (pour jouer le si grave, le tuyau de patte est agrandi pour rajouter une clé supplémentaire). La flûte en ut est très généralement droite. Il existe des modèles à embouchure recourbée destinés aux enfants au début de leur apprentissage.

La flûte alto ressemble beaucoup à la flûte traversière, mais elle est plus longue et sonne une quarte juste en dessous. Elle est le plus souvent droite mais certaines ont une embouchure recourbée. Essentiellement utilisée dans des ensembles de flûtes et en musique contemporaine, elle apparaît parfois dans l'orchestre. C'est un instrument transpositeur, les partitions étant écrites une quarte au-dessus du son émis.

La flûte basse plus longue que la grande flûte, son embouchure est obligatoirement recourbée afin que le flûtiste puisse atteindre toutes les clés. Elle sonne une octave en dessous de la grande flûte. Elle est surtout utilisée dans les ensembles de flûtes où elle est nécessaire pour assurer une basse.